16ème édition du festival Les Femmes S'en Mêlent

News

Comme tous les ans, on est ravi de voir arriver la nouvelle édition du festival Les Femmes S’en Mêlent. Cette année encore la programmation entièrement féminine mettra en exergue la diversité, la richesse et la qualité de la scène féminine (une évidence qu’il faut néanmoins encore et toujours rappeler).

Ainsi su 19 au 31 mars, vous pourrez retrouver un peu partout en France du rock, de l’electro, du punk, de la folk, de la musique expérimentale, en provenance notamment de l’Angleterre, de l’Allemagne, des Etats-Unis, de la Suède ou encore de Taïwan, le tout sous un angle féminin (et non féministe).

Ce sera bien sûr l’occasion de faire plein de belles découvertes avec par exemple les Go Chic un groupe de filles complètement allumées et adeptes de l’electro dance qui lorsqu’elles montent en puissance rappellent même une version funky de Die Antwoord (teaser de leur album à venir en écoute ci-dessous).

On croisera aussi Liesa van der AA, la violoniste belge qui à coup d’effets déforme et triture le son produit par son instrument pour en tirer une musique aussi libre qu’expérimentale, mais qui n’en reste pas moins touchante, fragile et magnifique (la touche féminine diront justement certains). A écouter sur son Bandcamp.

Côté rock, on pourra compter sur The Luyas, groupe canadien de dream pop qui aime aussi le shoegaze et qui rappelle aussi bien Beach House que Stereolab et Blonde Redhead. Ils ont pour eux les mélodies et un certains sens du développement qui rend l’ensemble à la fois intense et doucereux, comme le prouve le clip de leur chanson Fifty Fifty :

Ajoutez à cela le punk rock de Tiger Bell ou encore les jolies chansons de Kaki King et vous obtenez une programmation aussi éclectique qu’exigeante !

Les Femmes S’en Mêlent  reste un de nos plus beaux festivals. Il ne faut pas s’en priver.

>> Toute la programmation sur le site du festival