Les Transmusicales hiver 2012 !

News

Du 5 au 9 décembre se déroulera l’édition hivernale des Transmusicales de Rennes. Et, une fois de plus, le festival misera tout sur le défrichage de nouveaux talents. Bref un festival comme on les aime chez Ricard S.A Live Music et pour lequel nous vous ferons gagner 2 pass 3 jours !!! Mais ce n’est pas tout, afin de pouvoir vous ternir informés, comme on l’avait fait pour le festival Marsatac, on laissera carte blanche à Pure Channel pour couvrir le festival et vous ramener de belles images !

Côté programmation, cette édition sera encore très très riche et on peinerait bien à vous parler de tous les groupes présents. Néanmoins on peut d’ores et déjà attirer votre attention sur la pop psychédélique de THUMPERS, des anglais qui ont été drogués au Flaming Lips et qui en ont tiré un goût affuté pour les expérimentations jouissives à la Animal Collective. Sound Of Screams, leur premier single, est en écoute ci-dessous et illustre bien, selon nous, le son des Trans en 2012.

Sinon, une fois encore, ce sera l’électro qui sera à l’honneur. On retrouvera un set de NIN PETIT qui, nourri au Daft Punk et aux claps qui claquent, possède un certain talent pour transformer les trucs branchouilles en danse sérieuse. A l’opposé, il y aura BARNT et son électro minimal qui fait pourtant la part belle aux mélodies. Mais le set qui perso m’excite peut-être le plus, ce sera celui de BLACKBELT ANDERSEN. Proche de Prins Thomas et forcément dans la lignée du génial Lindstrøm, il viendra défendre son nouvel album qui mélange la touche norvégienne (ces claviers à la fois kitsch et géniaux, ce don pour faire dans le fun artistique) et un côté plus rigoureux pouvant rappeler le son de Détroit voir parfois l’esprit Kompakt (plein de trucs cool à écouter sur son soundcloud : http://soundcloud.com/blackbelt ). Même si je ne suis pas fan, par exemple, des mélanges un peu fatiguant de SINJIN HAWKE, il faut bien avouer que cette édition des Trans propose de nombreux noms excitant en matière de musique électronique. Dans une version plus electro-pop, on pourra ainsi aussi s’intéresser au belge COMPUPHONIC dont la house chantée sait se faire particulièrement envoutante.

Côté français, il y aura notamment LOLITO, groupe que je ne connaissais pas avant de le voir programmé au Trans. Ça a l’air foutraque, sans limite et fortement influencé par Deerhoof. Au rayon des découvertes attendues, il y aura aussi DARKO dont l’electro-pop aux tournures post-rock ressemble à un mélange bien vu entre Sébastien Schuller et Mogwai. Et puis évidemment, la France répondra présente au travers de nos chers artistes du Fair dignement représentés par FRÀNÇOIS & THE ATLAS MOUNTAINS, SARAH W_PAPSUN et leur math rock doucereux et surtout CRÂNE ANGELS et leur chorale rock à facettes multiples. Si l’on dit « surtout », c’est que non seulement il y aura Crâne Angels, mais aussi LONELY WALK (l’autre groupe de Mickaël Appollinaire) ainsi que toute la sphère Crâne Angels à savoir STRASBOURG, BOTIBOL, PETIT FANTÔME et J.C. SATAN, le groupe qui affole en ce moment la scène noise rock française (extrait ci-dessous). Oui tous ces groupes sont bien issus du même collectif que Crâne Angels : le collectif Iceberg.

Enfin on notera que la musique ce n’est pas que de la musique, et qu’il sera bon de s’attarder également, par exemple, sur les prestations de danse des WANTED POSSE et ses chorégraphies assez déstructurés et de confession hip hop qui interrogent la place de l’individu au sein du groupe. Ou encore de finir sur la création réalisée spécialement pour l’événement par OLIVIER MELLANO.