Live report photo: Colours In The Street au festival Aluna

Live report
Sur le troisième jour du festival Aluna, notre blogueur Rod s’est consacré uniquement au concert des Colours In The Streets. Un groupe qu’il a rencontré 2012 à l’occasion de leur première participation au concours « Lance-toi en Live », et qu’il n’a pas arrêté de suivre depuis…

Il faut toujours suivre son instinct : quand on a la sensation de rencontrer un bon groupe, avec un potentiel certain, il est impératif de ne pas le lâcher, et de l’accompagner.

A l’époque de notre première rencontre, Alex, chanteur du groupe, n’était pas encore majeur. On l’avait pourtant filmé avec Ricard S.A Live Music en marge du concours « Lance-toi en Live » (nonobstant ce détail éliminatoire) dans un musée à Niort, et clairement, sa voix possédait déjà un truc spécial, identifiable.

L’année suivante, les CITS étaient tous majeurs, et ils ont remporté haut la main l’édition du concours « Lance-Toi En Live ». Alex a pris 20 cm (!!!), son timbre s’est affirmé, et de nombreuses nouvelles compositions sont venues étoffer leur répertoire.

Puis il y eut la tournée avec Naïve New Beaters, où chaque date fut synonyme de succès.

CITS, magiciens ? Pas vraiment, plutôt de très gros bosseurs talentueux. Et la recette est simple :

* des riffs monstrueux

* des polyphonies maitrisées

* un titre = un tube

* et surtout : LA JOIE DE VIVRE SUR SCENE.

Tu sais, ça peut paraitre anodin, mais voir un groupe heureux d’être sur scène, qui a envie d’offrir autant qu’il reçoit, ça ne court pas forcément les planches.

Au festival Aluna, sous un soleil de plomb faisant fondre le métal et les corps, la recette magique a, comme d’habitude, pris : public totalement conquis, ovations à la pelle, et cerise sur le gâteau, en rappel, un titre inédit des plus prometteurs.

Rien ne semble les arrêter, on ne leur demandera qu’une chose : qu’ils continuent à être heureux de jouer ensemble, et à communiquer une petite touche de bonheur auprès du public.